L’hôtellerie / Brasserie

Les ruines de l’hôtellerie comptent parmi les mieux conservées de l’abbaye. Construit à la fin du 13e siècle, ce bâtiment monumental de près de 40 mètres de long et 12 de large pouvait accueillir une centaine d’hôtes, de pauvres et de pèlerins. La salle du réfectoire était rythmée par des voûtes d’arêtes supportées par des colonnes, et surmontée d’un dortoir confortable à l’étage. La grande cheminée servait à réchauffer les convives et à cuire les aliments de la cuisine de l’hôtellerie. 

Au 16e siècle, le bâtiment fut transformé en brasserie. On obtenait la bière par fermentation des grains d’orge entreposés à l’étage.

Audioguide
Podcast

Suivant la règle de saint Benoît, « tous les hôtes qui arrivent seront reçus comme le Christ », les moines de l’Abbaye de Villers accueillaient les visiteurs à l’hôtellerie. Ils avaient l’obligation de leur assurer gratuitement le gîte et le couvert. Tout le monde était le bienvenu, à l’exception des femmes !

Vidéo

L’hôtellerie-brasserie est sortie de terre vers 1240. On raconte qu’elle fut construite en seulement 15 jours par des maçons qui, dès la fin du chantier, disparurent sans demander leur dû ! Légende ou réalité ? Assurer le gîte et le couvert aux passants était la principale fonction de ce bâtiment à deux niveaux. On pouvait y accueillir une centaine d’hôtes, à l’exception des femmes ! A partir du 16e siècle, l’hôtellerie fut transformée en brasserie.