Le Jardin des Simples

Le jardin des simples s’inspire du jardin médicinal monastique du Moyen Âge. Il remplissait deux fonctions principales : le soin du corps et l’apaisement de l’esprit. Conçu à partir de documents historiques sur les jardins médiévaux, il nous invite à découvrir les plantes utilisées par Hildegarde de Bingen. Cette religieuse du 12e siècle considérait que tous les remèdes sont dans la nature. Elle fut canonisée par le pape Benoît XVI en 2012.

Podcast

Un sacré personnage qu’Hildegard von Bingen ! Véritable star de son époque, adulée autant par les puissants que par les gens du peuple, la religieuse allemande du 12ème siècle inspire aujourd’hui encore les historiens, les musicologues, les adeptes de la médecine douce… sans oublier les catholiques. Canonisée en 2012 par le pape Benoît XVI, Hildegard était une femme, une féministe diront certains, aux talents multiples. Voici sa biographie en 2 parties.



Vidéo

Le Jardin des Simples s’inspire du jardin médicinal monastique du Moyen Âge et s’étend sur 700 m2. A l’époque, il remplissait deux fonctions principales : le soin du corps et l’apaisement de l’esprit. Conçu à partir de documents historiques sur les jardins médiévaux, ce lieu est une invitation à découvrir les plantes utilisées par Hildegarde de Bingen. Religieuse du 12e siècle, cette femme remarquable et admirée par ses contemporains, considérait que tous les remèdes sont dans la nature.

Vidéo

Dans les jardins médiévaux de l’abbaye de Villers, chaque plante avait une place, une utilité, une symbolique et une signification bien précises. Quelques exemples : la rose rouge représentait l’amour divin et la passion du christ, le lys faisait référence à la chasteté virginale, le romarin symbolisait l’amour et l’immortalité, et la mandragore était synonyme de fécondité. Bref, rien n’était planté au hasard. Après avoir regardé cet épisode très « fleuri », vous ne verrez plus votre jardin du même œil !