La chapelle Notre-Dame de Montaigu

En 1608, l’évêque d’Anvers offrit à l’abbaye une statuette de Notre-Dame de Montaigu que l’abbé Henrion plaça d’abord dans l’église. Il décida ensuite de construire une chapelle au sommet de la colline de Garenne. Consacrée en 1616, elle devient aussitôt le théâtre de miracles. De cette petite chapelle octogonale, ne subsiste plus que les murs, percés d’une porte et de quatre fenêtres en plein cintre. La statue de la Vierge se trouve aujourd’hui dans l’église de Villers-la-Ville.

Podcast

Au sommet du large escalier de 110 marches qui se glisse sous les arcades du chemin de fer, niche la chapelle Notre-Dame de Montaigu. Au 17e siècle, elle fut le théâtre de plusieurs miracles, comme une cloche qui se mit à sonner toute seule à la tombée du jour ou des guérisons inexpliquées. Plus récemment, il paraît qu’un arbre, apparemment sain, s’est abattu sans aide extérieure, juste à côté de la chapelle… Il y a de quoi se poser des questions, non ?